La Nouvelle Génération De Start-Up Studios

Une nouvelle génération de start-up studios est en train de voir le jour.

La nouvelle génération de start-up studios se base sur un modèle économique très différent en créant d’abord un cahier des charges pour la réalisation d’une grande plateforme commune. Chaque start-up travaillera sur son produit/service tout en apportant en même temps sa brique technologique en échange de services fournis par la start-up studio. La plateforme permet un échange de biens et services permettant la mise en place d’une relation win-win qui couvre la partie financière mais également technologique.

Pour continuer la lecture, cliquez ici : https://www.forbes.fr/business/la-nouvelle-generation-de-start-up-studios/

Comment éviter la vallée de la mort pour ma start-up ?

Vallée de la mort

Chaque nouvelle entreprise connait ce moment critique de la « vallée de la mort » » qui se traduit par la fin de la concrétisation de son projet et son décollage commercial. 

Vallée de la mort

50% de nos startups ne traversent pas la Vallée de la mort ! (Tweeter la citation)

En effet, si les jeunes entreprises parviennent relativement facilement à financer les premières étapes de leur développement (prêts d’honneur, bourse French Tech, Love Money, business angels…) bien souvent, ce capital de démarrage n’est pas suffisant pour qu’un nouveau produit ou une nouvelle prestation réalise une percée significative sur le marché, en particulier si celui-ci a une envergure internationale.

Ensuite il reste 2 options : lever des fonds supplémentaires ou faire au plus vite du « smart money ».

Lever à nouveau des fonds (Série A)

Sous condition d’avoir réussi à finaliser son produit, et que la société ait réalisé un très bon démarrage avec les premières ventes, elle peut espérer réussir une nouvelle levée si elle s’y prend à temps. Si le produit n’a pas trouvé ses premiers clients… la levée s’annoncera difficile.

Pour les différents dispositifs disponibles, il faut malheureusement jongler un peu. Les fonds d’investissements offrent très peu de solutions entre 500.000 et 2 millions d’euros quand le crowdfunding peut, s’il s’agit d’une solution grand public, donner une somme entre 500.000 et 1 million d’euros. Si le produit peut intéresser un industriel, la société peut aussi passer par le dispositif du corporate venture sachant qu’une telle relation prendra aussi du temps à se concrétiser.

Le reste de l’article est sur mon blog Linkedin… en cliquant ici

Les aides Bpifrance

Growth-Experts.eu monte pour vous les dossiers suivants :

Aide pour la faisabilité de l’innovation (Bpifrance AFI)

  • Territoire : National
  • Finalité : Inciter l’entreprise à innover en l’aidant dans la préparation et la validation des différents composants du projet par des études de faisabilité et l’intégration des compétences.
  • Financement : Participation au financement de l’étude sous forme de subvention ou sous forme d’avance récupérable

Aide pour le développement de l’innovation (Bpifrance ADI)

  • Territoire : National (prêt à taux zéro – PTZ)
  • Finalité : Aider les entreprises de l’industrie ou des services de l’industrie qui mènent des projets comportant des travaux de recherche industrielle et/ou de développement expérimental.
  • Financement : Participation au financement du projet, sous la forme d’une avance remboursable en cas de succès ou d’un prêt à taux zéro.

Bourse French Tech (Bpifrance French Tech)

  • Territoire : Aide National (subvention)
  • Finalité : Financement pour la création d’une entreprise essentiellement sur une innovation non technologique d’usages, de procédés ou de services.
  • Financement : Aide accordée sous forme de subvention pouvant couvrir la totalité des dépenses présentées.

Prêt d’innovation

  • Territoire : National
  • Finalité : Financer la lancement industriel et commercial d’une innovation en France ou à l’étranger.
  • Financement : Prêt de 50 000 à 3 000 000 d’euros.