Time for change…

Time for Change

Pour mieux vous servir et surtout pour clarifier mieux notre stratégie et projets, Growth-Experts.eu se concentrera maintenant exclusivement sur les projets en Europe.

Une nouvelle structure (et nouvelle entité juridique) est en train de se mettre en place pour nos activités en Afrique. Son lancement est prévu pour fin octobre. A très bientôt et continue à nous suivre !

To better serve you and to clarify our strategy and communication channels, Growth-Experts.eu will now focus exclusively on projects based in Europe.

A new structure (and new legal entity) is being set up for activities in Africa. Its’ launch date is scheduled for end of October. See you soon and keep following us !

Growth-Experts.africa soutient l’écosystèmes de l’innovation africaine !

StartupAfrica

Growth-Experts.eu s’engage auprès de l’écosystème de l’innovation africaine aux côtés de Startup.Info en soutenant l’initiative « Startup Of The Year Africa ».

Le Prix de la Startup de l’Année est un format de concours innovant créé par Startup.Info avec le soutien d’acteurs majeurs internationaux, tels que OCP, ENGIE, QWANT, PwC, LABS-NS AVOCATS, Royal Air Maroc, Holmarcom et naturellement Growth-Experts.eu ainsi que 70 partenaires médias et écosystème. Il vise à promouvoir le développement économique et social du continent africain en mettant en lumière ses startups innovantes. Ce concours permet de valoriser les startups africaines à fort potentiel en les connectant à un réseau d’entreprises internationales en pointe en matière d’innovation.

Cet événement permet à Growth-Experts de :

  • Mettre en avant les startups et leur permettre d’avoir une visibilité auprès d’ une audience composée de membres de l’écosystème de l’innovation, de journalistes, d’investisseurs et d’early adopters,
  • Créer de rencontres entre grands groupes et startups, indispensables à la transformation de notre société,
  • Soutenir l’écosystème via des programmes de financement

Plus d’information : https://startup.info/startupafro/

#StartupAfro

La Commission européenne mobilisera 44 milliards d’EUR d’investissements durables pour l’Afrique et les pays du voisinage de l’Union.

La Commission européenne mobilisera 44 milliards d’euros d’investissements durables pour l’Afrique et les pays du voisinage de l’Union.Elle a défini 5 domaines concrets d’investissement :

Les cinq volets d’investissement sont:

  • «Énergie durable et connectivité» – pour attirer des investissements dans les sources d’énergie renouvelables, l’efficience énergétique et les transports.
  • «Financement des micro, petites et moyennes entreprises (MPME)» – pour faciliter l’accès des MPME aux sources de financement. Ces entreprises sont les principaux pourvoyeurs d’emplois en Afrique et dans le voisinage de l’UE et elles proposent des solutions importantes et plus durables en remplacement de l’économie informelle.
  • «Agriculture durable, entrepreneurs ruraux et agro-industrie» – pour offrir un meilleur accès aux sources de financement aux petits exploitants, aux coopératives et aux micro, petites et moyennes entreprises du secteur agricole, leur permettant ainsi de s’attaquer aux problèmes liés à la sécurité alimentaire.
  • «Villes durables» – pour mobiliser les investissements dans le développement urbain durable d’infrastructures municipales, dont la mobilité urbaine, la distribution d’eau, l’assainissement, la gestion des déchets, les services dans le domaine des énergies renouvelables.
  • «Le numérique pour le développement» – pour promouvoir les investissements dans des solutions numériques innovantes pour répondre aux besoins locaux et en vue de l’inclusion financière et de la création d’emplois décents.

La Commission européenne invitera les institutions financières éligibles, comme les banques de développement, à présenter leurs propositions concrètes en vue de programmes d’investissement dans ces cinq domaines. Après une évaluation par la Commission et des experts indépendants, plusieurs institutions financières retenues seront chargées de gérer ces programmes d’investissement. Les premiers accords passés avec ces institutions financières devraient être signés au cours du premier semestre de 2018.

Mots clés: Financement de l’Afrique, Financer l’Afrique, Investir en Afrique, Investissement Afrique, Banque de développement Afrique